• La balade , un moment sacré !

    La balade , un moment sacré !

     

     

    Oui drôle de titre et qui plus est incomplet car la balade est sacrée pour votre compagnon, seul réel moment où votre chien peut être un … chien !

    Je ne vais pas refaire un enième article sur le besoin des balades , je pense que le sujet a largement été abordé.

    Non ce que je veux voir ici avec vous c'est la sur-stimulation de nos chiens en balade , mais également au quotidien . Nous sommes stressés donc nous en devenons stressant pour nos animaux.

     

    Mardi 24 février 2015 , balade avec Madame Y et Mandy

    « Mandy ? , Mandyyyyyyyyyyyyyyyyy !!!!! Tu viens ???? Oh bah ma fifille tu fais quoi ! Mandy t'es où ???? Ah non ne mange pas le caca oulala c'est pas bien ! Mandy stop , pas bougé , assis , tire pas ,TIREEE PAS ! »

     

    Petite mise en situation … mon quotidien avec les clients aux premières séances.

     

    La première chose qui est indispensable à mes yeux est de parler le moins possible. Oui vous avez bien lu , je ne parle pas à mes chiens en balade c'est leur moment à eux rien qu'à eux. Dans la méthode que j'utilise je veux que les chiens aient un esprit d'initiative , qu'ils sachent faire des choix. Pourquoi ne pas trop parler ? Pour ne pas renfoncer des comportements indésirables et pour laisser nos chiens vivre leur vie de chien.

     

    Mais comment mettre cela en place ?

     

    J'utilise des techniques qui vont me permettre d'amener le chien vers le succès sans me battre contre lui. Pour le rappel , j'utilise ainsi la longe , mais d'une façon assez particulière. Elle est au sol et je ne la prend jamais en main. Lorsque le chien s'éloigne je vais sur ma longe , un simple « à coup » (le chien DOIT être en harnais) fait qu'à force de répétitions le chien ne va plus chercher à s'éloigner. Pourquoi ne pas le rappeler ? Car je veux que le chien comprenne « je vais trop loin » = « je ne peux plus avancer » = donc « je ne vais plus m'éloigner si je veux avancer ».

     

    Lorsque nous croisons un autre chien , un jogger , un vélo , je monte sur ma longe pour bloquer « physiquement » le chien et je ne dis … RIEN. L'association c'est le chien qui va la faire et lorsqu'à un moment donné le chien se pose à la vue d'une autre chien ou autre chose là et seulement là je nomme le comportement.

    C'est toujours le chien qui va me proposer , je suis uniquement là pour orienter. De ce fait , par la suite le chien se met de lui même sur le côté à la vue d'un vélo , chien ou jogger. Pratique hein ?

     

    J'oriente voilà la technique , je travaille l'attention et l'envie d'être avec moi c'est tout. Ce qui fait qu'en balade , je peux me promener 3 heures sans dire un mot à mes chiens. Et vous savez quoi c'est reposant pour eux , ils profitent de ce moment , ils chassent , courent ils ont une liberté énorme car une relation de confiance est établie.

     

    Un chien à qui on doit répéter sans cesse les choses c'est un chien qui n'est pas éduqué. Il est robotisé à un geste , à un ton mais il ne comprend pas ce qu'il fait. Assis , couché , à ta place , stop arrête , viens ici ….oui d'accord c'est fabuleux , mais est ce que le chien sait s'adapter et utilisez vous ces comportements à bon escient ?

     

    Quel intérêt de faire asseoir un chien ? Traverser une route , éviter de sauter , mettre harnais / laisse , faire des caresses …...... C'est donc dans ces situations qu'il faut que le chien de lui même vous propose ce comportement. Vous pouvez vous aider évidement de friandises.C'est au quotidien qu'il faut prendre le temps d'expliquer des choses au chien. 

    Ah oui et ...

    Je ne parle pas à mes chiens comme des enfants , tout simplement car je trouve la façon de parler aux enfants « débile ». Ce sont des êtres intelligents alors traitons les avec intelligence.

    Si j'use et abuse de la voix aiguë sur-hystérique avec les chiots ou chiens manquant de motivation ou de confiance je ne le fais pas pour tout , tout le temps car d'une ce n'est pas mon truc , de deux je vais faire une association systématique de cette voix "sur-aiguë" et de trois cela crée bien souvent une surexcitation. Adaptabilité , le maître mot.

     

    Pour conclure , il faut aller plus loin que la simple obéissance pour laisser votre chien libre (liberté relative , j'entends bien) et surtout pour éviter d'avoir systématiquement besoin de répéter les choses encore et encore. Prenez du temps pour mettre en place ces comportements et évitez surtout de parler tout le temps à vos animaux , vous allez voir dans 90 % du temps ça ne sert à rien ou cela induit des mauvais comportements.

     

    Caninement votre,

     

    Fanny Walther

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Février 2015 à 19:56

    Je comprends tout à fait le sens de cet article et je le vis souvent. Il arrive que des personnes qui m'accompagnent me disent "fais gaffe tes chiens s'avancent vachement". Certes mes chiens ne restent pas collés lors des balades a découvert, dans les champs qu'ils côtoient chaque jour mais en forêt, ils ne sortent jamais du champ de vision, sans avoir besoin de les rappeler et j'ai n'ai aucun souci de rappel. La balade, c'est leur moment, et tant qu'ils obéissent quand c'est nécessaire (lorsqu'on s'approche de la route) je les laisse aller autour de nous :) 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :