• La règle des trois « C » , constance , compréhension et cohérence …

    La règle des trois « C » , constance , compréhension et cohérence …

     

    Une fois n'est pas coutume , pour bien se comprendre et être certaine que nous sommes bien sur la même longueur d'onde , définissons ces trois termes.

     

    Constance : Patience, persévérance de quelqu'un, entretenue par une force morale sans défaillance : Poursuivre un dessein avec constance.

    • Caractère stable d'une opinion, d'un sentiment : Amour d'une rare constance.

    • Caractère de quelque chose qui reste identique, qui ne varie pas :Constance d'un phénomène.

     

    Compréhension : La compréhension est un processus psychologique lié à un objet abstrait ou physique, comme une personne, situation, ou message par lequel un individu est capable de penser et d'en utiliser les concepts.

     

    Cohérence : En parlant des parties d'un tout ou de ce tout lui-même, ex. une pensée, un discours, une théorie, un ouvrage, etc.] Harmonie, rapport logique, absence de contradiction dans l'enchaînement des parties de ce tout.

     

    Le problème c'est que nous dissocions ces mots qui sont indissociables en théorie ,en terme d'éducation canine entendons nous bien.

    Avant de vouloir être cohérent il faut avoir une certaine logique, une vision globale de la situation.

    Pour avoir cette vision syncrétique (extrêmement complexe à obtenir pour certaines personnes qui n'est absolument pas liée à l’intelligence mais plus à une logique d'esprit) , il faut prendre du recul et pour avoir du recul il faut être capable d'accepter que l'on peut avoir tort. Ou même pire que les autres ont tort.

    Voilà où je veux en venir … il faut réfléchir par soi même.

     

    Si l'on part du principe qu'il n'y a pas de mauvais chiens mais que des mauvais maîtres (faux en passant , il existe des « mauvais » chiens ...). Cela signifie que sans remise en question de la part du maître , la situation risque de s'empirer ou du moins ne va pas évoluer dans le meilleur des cas.

     

    Lorsqu'on travaille avec du vivant , on est plein de bonnes intentions et de belles théories … Ah La théorie … je ne sais pas si vous connaissez cette phrase , mais je la trouve fabuleuse « J'AIMERAI VIVRE EN THÉORIE, ..PARCE QU'EN THÉORIE TOUT CE PASSE BIEN! ».

    La théorie c'est la base, une généralisation si vous préférez mais qui dit généralisation dit généralités bref la majorité … 50,000000000001 %. Et pour les 49,99% restants ? C'est là que nous devons nous adapter et c'est là que les problèmes commencent. Toujours facile d'avoir les clés pour les animaux qui s'adaptent mais pour ceux qui ont besoin d'un tout petit coup de pouce là nous avons plus de mal.

    Alors si votre chien fait parti des 50% , de "l'élite" : des ouvrages , des éducateurs , des moniteurs, des vétérinaires ou même internet vont pouvoir vous venir en aide car les cas sont connus et reconnus. Mais pour les 49% , il va falloir creuser un peu plus ou s'entourer de personnes qui creusent un peu plus.

     

    Évidemment ici nous n'allons pas nous intéresser aux 50% , mais à vous propriétaires de chiens spéciaux ! Quoique , ces techniques s'appliquent à 100% des chiens , « qui peut le plus peut le moins ».

     

    1. Compréhension : pour aider il faut comprendre ,pas compatir mais comprendre.

      Pourquoi ? A partir de quel moment se déclenche t'il , y a t'il un catalyseur ? Que puis-je faire pour diminuer ses réactions , comment lui venir en aide ? Se poser les bonnes questions pour établir la stratégie.

    On veut rechercher idéalement la cause primaire (la cause des causes) , le pourquoi du comment …

    Le mieux est de tout poser sur papier , de se laisser le temps à la réflexion. Ne jamais se précipiter pour conclure , le recul encore et toujours lui ! Vous pouvez mettre en place des stratégies le but étant d'amener le chien dans un état d'équilibre (pour lui et pour vous).

    Prenons l'exemple d'un chien anxieux , trouillard …

    Pourquoi ? : Mauvaise socia , absence de stimuli chiot , animal battu , caractère de nature anxiogène (cela existe) , problème de santé ...

    Quand se déclenche t'il ? : la distance , les humains , les chiens , les voitures , l'environnement

    Catalyseur ? : lorsqu'il est attaché , lorsqu'il se trouve près de telle personne , à une certaine distance

    Que faire ? : Désensibiliser , retravailler le chien par étapes graduellement...

     

    La stratégie est mise en place ? Les progrès arrivent , vous pensez avoir fait le plus dur ? OH QUE NON , le plus dur pour nous humains c'est la constance.

     2-Constance

    Si les progrès arrivent c'est que la stratégie fonctionne. Une rééducation comportementale c'est un peu comme la construction d'une maison. Si les murs porteurs ne jouent pas leur rôle , tout s'écroule. Vous êtes les murs porteurs, vous devez être solide, car à un moment ou un autre le chien va vouloir vérifier votre constance (et donc cohérence). Si vous échouez la rééducation va échouer, forcément .... Alors il faut vous y préparer car cela va arriver. Souvent il suffit de faire illusion , c'est impossible d'être toujours sur de nous, l'animal teste , échoue et il se laisse complètement guidé car il a enfin confiance. Et vous allez aussi prendre confiance.

    Dans la rééducation le plus délicat reste l'arrivée des progrès car vous relâchez votre constance , votre stratégie mais c'est maintenant que le chien a besoin de vous, lorsque cela commence à aller mieux.

    Jusqu'au bout, ne rien lâcher , chez les humains c'est flagrant pour les alcooliques , se soigner c'est ne plus boire … Plus JAMAIS , « oui mais juste un petit verre ... ». on sait tous comment cela se termine.

     

     3- Cohérent ! On parle d'animaux si une fois vous autorisez puis après sanctionnez il va se retrouver à douter et le doute n'est pas permis dans une rééducation. Confiance absolue, rappelez vous , vous êtes le mur porteur.

     

    Bref … rééduquer un animal demande un très gros travail , mais le plus dur et le travail fait sur nous même, ne vous laissez pas "bêtement" guidés.

    La règle des 3 C est applicable sur presque tout (si ce n'est tout?). Alors lorsque cela ne fonctionne pas , vérifiez simplement ces trois points.

    Posez vous , analysez et trouvez des solutions. Les problèmes insolvables sont extrêmement rares.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :