• Ostéochonqwâ ?

    Ostéochonqwâ ?

     

     

    Bref, je devais réviser ma rhumato comprenez rhumatologie qui est dixit le figaro santé « la spécialité médicale qui prend en charge les douleurs et dysfonctionnements de l'appareil locomoteur et des tissus conjonctifs ainsi que des affections touchant la région péri-articulaire.»  Et, une envie soudaine de vous vulgariser la chose m’est venue. Opération 2 en 1 donc puisque :

    1- J’écris un article

    2- Je révise (enfin apprends ... )

     

     

    I- Introduction => Ostéochondrose

     

    L'ostéochondrose est une affection du cartilage en croissance. C'est une mauvaise transformation du cartilage en os qui va créer un épaississement local et ne va plus permettre au liquide synovial (liquide qui nourrit et permet le bon fonctionnement de l'articulation)de pénétrer dans les couches les plus profondes pour nourrir les cellules du cartilage (= chondrocytes). Elle atteint les chiens de moins d'un an (de 4 à 10 mois), c'est donc une atteinte locomotrice des jeunes animaux.

     

     

    II – Signes

     

    Le chien va présenter des boiteries qui peuvent apparaître de façon progressive ou brutale. Vous savez ces boiteries inexpliquées qui peuvent disparaître et réapparaître par périodes. Le chien se démuscle du membre atteint. A la manipulation, le chien est douloureux.

     

    Le cartilage est le seul tissu qui n'est ni innervé , ni vascularisé, de ce fait, le phénomène n'est pas douloureux et souvent l'ostéochondrose passe inaperçue.

    Mais, lorsqu'il y a fissuration qui va elle-même entraîner une inflammation, la douleur va apparaître. On parle alors d'ostéochondrite. (phase inflammatoire de l'ostéochondrose).

    Les lésions se trouvent plutôt sur le membre thoracique :

    Les articulations les plus touchées sont donc:

    • épaule

    • coude

    • grasset

    • jarret

    • tarse

     

     

    • L'ostéochondrose peut-être réversible, la guérison est spontanée dès que l’ossification va reprendre.

    •  Elle peut également se transformer en ostéochondrite (OCD) lorsque le cartilage ne peut plus être nourrit correctement, il va y avoir une nécrose et peu à peu la création d'une fissure qui va entraîner le détachement d'un bout du cartilage = souris articulaire. Cette souris peu se résorber ou continuer de croître par ossification. Il faudra alors l'enlever chirurgicalement.

      (souris articulaire) 

     

    III Diagnostic

     

    Les clichés radiologiques ne peuvent pas identifier avec certitude les animaux porteurs d'ostéochondrose puisque beaucoup de lésions cartilagineuses précoces ou même déjà évoluées ne sont pas visibles.

    Le cartilage n'étant pas visible à la radio ...De ce fait, exiger des clichés radiographiques systématiques des reproducteurs est un non sens. 

     

    La technique de diagnostic la plus fiable actuellement est l’arthroscopie.

     

    IV Une affection multifactorielle =  ses origines potentielles

     

    • Alimentation ( une alimentation trop riche par exemple = chiot )

    • Minéraux

    • Traumatisme(s)

    • Rapidité de croissance (en corrélation directe avec l'alimentation) 

    • Surpoids

    • Origine vasculaire

    • Manque de vitamine C

    • Héréditaire (?)

     

    V Comment la prévenir

     

    • Une alimentation physiologique

    • Une activité modérée et réfléchie

    • Une complémentation en vitamine C , glycosaminoglycane & chondroïtine sulfate

    • Un chiot sec ( mais pas maigre!) pour ne pas surcharger les articulations

    • Séance dès les 6 mois du chiot chez un ostéopathe (pour la vascularisation)

     

    Mon article sur la dysplasie de la hanche pour éclaircir certains des points abordés brièvement ici.

     

    Caninement votre,

     

    Fanny Walther

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :